lundi 18 février 2008

UN HYMNE A MA CHIENNE (poésie septembre 2005)


Dans tes yeux tout est tendresse

pour ne voir que les caresses

prodiguées à chaque instant,

où, l'amour est confident.


Gourmande tu n'hésites pas

à confondre tous les repas.

A se régaler à tout hasard,

quand vient tout à coup un placard

malencontreusement béant et oublié,

et, ne faire que d'un subtil regard,

un autre repas de gourmandises,

en dehors des choses promises.


J'aime ta fidélité et ta compagnie

et, c'est un régal que je partage.

Savourant en pleine harmonie,

tes caresses volées, et le sillage,

que tu désires voir s'inscrire,

au temps ou la complicité,

est réelle dans l'amitié éternelle.


TEQUILA, ma chienne, mon amie

tu combles ma vie et je remercie,

du bonheur que m'apporte chaque jour

ta présence et tes yeux de velours.

A ton regard ne manque que la parole,

mais nous nous comprenons.

Nous avons mis tant de temps

pour nous trouver que, maintenant,

nous n'acception qu'en délai,

toute notre seule éternité


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Oh c'est trop mimi comme sa maîtresse..... et elle!!!!! Et je sais à quel point ces p'tits êtres à poils et 4 pattes sont remplis de tendresse et d'amour envers leur maître....

Bisous Ma Glaude!!!